Mon parcours est celui d’un enfant de Levallois devenu un homme d’engagement à travers l’école de la République, l’éducation de ses parents et la passion du mérite et de la solidarité.

J’ai toujours vécu à Levallois, j’y suis devenu un enfant du « village » : chacune de mes expériences a choisi pour scène les rues, les jardins, les bibliothèques et les cafés de cette ville qui m’a vu naître. La maternelle Charles Perrault, l’école Anatole France, le collège Danton ou encore le lycée Léonard de Vinci ont dessiné ma personne tout au long de ces années.

Quatre titres de champion de France par équipe en Tennis de table

J’y ai abordé le sens de l’engagement par la pratique sportive, où j’ai su faire miennes les valeurs de l’effort, du collectif et du dépassement de soi, en travaillant tant les moyens que les résultats. A Levallois, j’ai débuté à la Ruche pour finir par y rapporter quatre titres de champion de France par équipe en tennis de table.

L’égalité des chances doit accompagner l’égalité des droits

Plus tard, les connaissances acquises lors de mes études à La Sorbonne ont étoffé les valeurs transmises par l’instruction publique. Le Droit et les Sciences politiques, l’Economie et la Gestion des entreprises m’ont persuadé que l’égalité des chances doit accompagner l’égalité des droits, et m’ont poussé à m’engager en faveur de la justice sociale, d’abord en tant que citoyen puis en tant que militant.

Ces jalons ont conforté mes idéaux sociaux et républicains en ajoutant la raison à la passion. Guidé par la conviction que la solidarité doit permettre à chacun de se réaliser pleinement au sein de la société,

et après avoir travaillé dans le secteur privé, j’ai décidé de m’orienter dans une voie professionnelle qui me permette de traduire en actes cette volonté.

Tenir la promesse républicaine d’Egalité sur notre territoire

En tant que membre du cabinet ministériel de Myriam El Khomri, au Secrétariat d’Etat à la Politique de la Ville puis au Ministère du Travail, j’ai pu constater les réalités de ce contexte. Les inégalités scolaires, économiques et sociales que subissent les Français mettent cruellement en lumière la nécessité de tenir la promesse républicaine d’Egalité sur notre territoire. Dans ce but, nous avons conçu des Contrats de Ville pour accorder des moyens supplémentaires à ceux qui en ont le plus besoin. L’un de ces Contrats a été élaboré dès 2014 au bénéfice des Clichois des quartiers de l’Entrée de Ville et du Bac d’Asnières-Beaujon.

Nous avons redynamisé la filière de l’Apprentissage et rendu ses lettres de noblesse à cette voie d’excellence, véritable arme contre le chômage des jeunes.

Donner à chacun les moyens de devenir ce qu’il a envie d’être

Aujourd’hui, je pratique une nouvelle façon de mener l’action publique en apportant mon conseil sur les Affaires générales, la Culture, le Patrimoine et la Mémoire à la mairie du 18e arrondissement de Paris. La richesse et le dynamisme du tissu associatif municipal invitent le politique à modifier sa façon d’agir pour s’inscrire dans l’accompagnement plutôt que dans l’injonction.

Redonner sens à la République

Le politique a ce devoir de faire preuve d’imagination, avec la volonté de donner à chacun les moyens de devenir ce qu’il a envie d’être. C’est parce que nous sommes attachés à la tradition politique de la France que nous devons redonner sens à la République, redonner sens à la Démocratie et à la Fraternité. Ensemble, pointons les manquements, acceptons d’en faire l’inventaire et dessinons collectivement le chemin qu’il nous reste à parcourir.

Partager :